Dracula... ou pas :-p

Publié le par Undomiel

Souvenez-vous, je devais lire Dracula en avril, pour le One Day One Book '09. Ben je l'ai pas fait...

Mais je n'y suis pour rien! C'est de la faute de Siana, qui m'a envoyé un colis avec 2 livres à l'intérieur! Et forcément, moi, quand on m'offre des livres, ben... je les lis ;-) Surtout quand ils ont des titres et des résumés qui m'intriguent...


Le Magasins des Suicides - Jean Teulé (Pocket)



Vous avez raté votre vie? Avec nous, vous réussirez votre mort!
Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère, dans la tristesse et l'humeur sombre, jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre...


Ah, je l'ai vraiment aimé celui-là, du tout début jusqu'à la presque fin. Oui, j'avoue, je n'ai pas du tout apprécié la fin, les deux dernières phrases pour moi sont de trop, ça m'a fait un choc, j'ai poussé un "mais nooon!" en refermant le livre. Mais à part ça, c'est très drôle, beaucoup d'humour noir et acide. La "joie de vivre" dont parle le résumé, c'est Alan, le 3ème enfant de la famille, qui est tout souriant et joyeux, et c'est très mauvais pour le commerce de la petite boutique!


La Révolte des accents - Erik Orsenna (Le Livre de Poche)



Depuis quelque temps, les accents grognaient. Ils se sentaient mal aimés, dédaignés, méprisés. A l'école, les enfants ne les utilisaient presque plus. Chaque fois que je croisais un accent dans la rue, un aigu, un grave, un circonflexe, il me menaçait.
- Notre patience a des limites, grondait-il. Un jour, nous feront la grève. Attention, notre nature n'est pas si douce qu'il n'y paraît. Nous pouvons causer de grands désordres.
Je ne prenais pas les accents au sérieux. J'avais tort.


Quel joli conte grammatical que celui-ci!  L'héroïne est une jeune fille, Jeanne, qui vit sur une petite île. Un soir, une troupe de théâtre donne un spectacle, Roméo et Juliette, et le lendamain matin, tous les villageois ont perdu leurs accents. Jeanne se lance donc à la poursuite du bâteau des comédiens et arrive jusqu'en Inde, bien déterminée à comprendre ce qui s'est passé et retrouver les accents!
Ce livre m'a rappellé Zadig, ou encore Le Loukoum à la Pistache, des contes "qui font réfléchir", où l'aspect philosophique serait ici remplacé par le côté "grammaire". C'est un livre très agréable à lire, et qui contient de magnifiques illustrations.


Merci encore Siana! :-)

Commenter cet article

fiftywan 04/05/2009 15:41

Bon, va falloir que je passe chez mon libraire, moi, je le sens :)

siana 04/05/2009 13:38

De rien minette, moi aussi mon prefere c'est le premier, mais les quelques lignes de la fin sont decevantes ! Pour ce qui est des contes gramaticaux, j'ai a peine dit a belle-maman qu'il etait bien, que j'en ai recu 2 autres !... je fais passer, ou tu passes ton tour ?

Undomiel 04/05/2009 14:55



J'ai déjà une bonne PAL (Pile A Lire), alors je passe. Peut-être pour plus tard?
(Bon, je mens, j'ai surtout une PAJ : Pile A Jouer :-p)



[X11] 04/05/2009 10:31

Je crois que j'ai trouvé des bouquins à lire ~

Undomiel 04/05/2009 14:54


ça, c'est juste une escuse pour aller squatter le Virgin le week-end :-p